Avant-propos

Accueil

Présentation du portail
Remerciements
Contactez-moi

Qui suis-je?

Michel LAMOTTE CRÉPET
Ma formation
Mes passions

Mes cités lumières

Mes ami(e)s

« Maldec & Patou »

Elle et moi, nous deux...

Notre album photos

Moments de détente

Mes lieux de prédilection
Mes ballades
Mes voyages

Mes films préférés

Mes lectures
Caractère religieux

Mes visions et projets

Bénévolat

Domaine associatif
Militantisme
Contributions

Communiquer

Contactez-moi
Mes autres sites Web

Moments de...

La religion, une...

Mes églises

 

CARACTÈRE RELIGIEUX


LA RELIGION, UNE FORCE POUR VIVRE ET AVANCER DANS UN « DROIT CHEMIN »

Non, non et non, je ne suis pas une grenouille de bénitier, du moins pas autant que ma Maman... D'un autre point de vue, regardez et admirez ces merveilles architecturales; qu'elles soient romanes ou gothique, ces lieux restent mythiques.

Je pense que si je tiens tant à mon caractère chrétien et si ça fait autant partie de ma vie, ça doit être dû à évidemment mon éducation (j'ai fait pratiquement toute ma scolarité dans des établissements privés catholiques avec un enseignement du catéchisme obligatoire) et aussi à ma curiosité puis à mon attachement face à la religion.

Tous les soirs, quand ma mère et moi nous sommes retrouvés seuls, elle m'a lu ce livre « La Bible en 365 jours ». Magnifique ouvrage relatant les deux testaments. Ça m'a donné le goût de vouloir en savoir plus, et surtout déjà à l'époque de comprendre aussi ce qui se cachait dessous...

C'était l'époque où j'étais à Notre-Dame de Champagne, école qui m'a vu perfectionner mon français et mon écriture, apprendre mes tables de multiplication, et surtout là où pour la première fois (à l'école) on me parlait de Dieu. L'éducation religieuse scolaire m'a été rendue obligatoire quand je suis allé à Saint-Joseph pour mes cours élémentaires et moyens, deux rues plus loin. Là, comme j'ai eu le choix, j'ai sauté le pas en voulant me faire baptiser en ce 14 avril 1990 en l'église de Champagne-au-Mont-d'Or.

C'est cette même église qui m'a accueilli une seconde fois près d'un an plus tard, le 16 juin 1991, pour ma Première Communion. Le Père FEUGIER a été durant ces deux ans de préparation un homme ouvert et très compréhensif, avec lequel on a parlé mes copains et moi de tout et de n'importe quoi; de tout ce qui peut passer par la tête de gones de 10 / 11 ans...

 

Mon Missel dominical de l'Assemblée... Il est bien entendu que j'en prends soin et tiens à préserver ses feuilles dorées.

 

Deux heures de « KT » par semaine, cours intensifs de religion au collège. L'Institut privé le Sacré Coeur d'Écully m'a accompagné lors de ma classe de Cinquième (1993) à ma Confirmation et ma Profession de foi en l'église de Dardilly-Le-Haut. Ça fait un peu « j'ai enchaîné » mais on commençait à pouvoir faire deux "pas" dans une même année. C'est en effet à ce moment-ci que j'ai arrêté les cours de catéchisme à l' école car tellement rébarbatifs et similaires d'année en année.

 

À présent, je me rends (beaucoup plus rarement qu'auparavant) à la messe à Saint-Bonaventure, Place des Cordeliers (Lyon II°). Ce sanctuaire est un lieu si magique dont le clocher date du XVII° siècle et abritant quatre cloches et la façade donnant sur la Place s'inspire de celle de 1471 mais a été refaite 388 ans plus tard. « La venue à Lyon des disciples de Saint-François d'Assise, appelés « Mineurs » est attestée en 1226.

On leur donne alors le nom de «Cordeliers» en raison de la corde qui ceint leur robe grise. En 1274, le général de l'Ordre franciscain, le Cardinal Bonaventure, vient participer au 2ème Concile oecuménique de Lyon ». BONAVENTURE meurt dans la Cité le 15 juillet 1274 des suites d'une maladie. « Sa popularité attirait les foules de fidèles. Aussi a-t'on pensé à bâtir une église assez vaste pour les recevoir. Les travaux commencèrent en 1327 et se terminèrent en 1471 ».

J'aspire également au recueillement et au repos en la Basilique d'Ainay et à Saint-Claude de Tassin.

 

 

Reproduction interdite. Il est formellement interdit d'user des photos et images sans accord écrit conclu devant une Autorité judiciaire (lois sur la vie privée, loi Informatique et Libertés).
© Michel LAMOTTE CRÉPET (sur maldec.com et tous sites d'hébergement), tous droits réservés.

Crédits photo: ©maldec.com.
© maldec.com 2003. Dernière mise à jour de la page: 08 Mar 2003.

 

©Michel LAMOTTE CRÉPET sur son portail Web maldec.com 1998/2001 - 2003/2004, tous droits réservés.
Ce site est propriété exclusive de Michel « Maldec » LAMOTTE CRÉPET.  Site optimisé en 1024*768 sous Firefox ou I.E 6.0.